AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les aventures de Blutengel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faelina

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Les aventures de Blutengel   Mar 2 Aoû - 9:35

- Mais, maman, pourquoi tu ne te bats jamais contre les autres gens? Et s'ils sont méchants?

La petite panda avait posé un regard interrogatif sur sa mère, arrêtant de jouer avec le tofu en peluche qu'elle tenait dans ses bras. La sadidette soupira, trempa une spatule dans le chaudron qui mijotait sur le feu et goûta la mxture.

- Pousses de bambou, bulbes passaoh coupés en fines tranches, pétales de blop, lait de kokoko, cannelle, poivre de l'île du Minotoror... Les légumes sont prêts, ma chérie.

Avisant le regard de sa fille, elle passa une main rapide dans ses longs cheveux mauves, retenus en chignon sur sa nuque, et elle s'assit à son côté.

- Tu sais, ma chérie, le combat ne mène à rien sinon à la vengeance.
Elle soupira à mi-voix.
- Ton père non plus ne se battait pas contre n'importe qui. Nous n'aimions pas avoir l'odeur du sang d'autrui sur les mains... Un jour tu sentiras cette odeur métallique et fade, et tu regretteras d'être née.

Blutengel fronça les sourcils, comprenant confusément que sa mère parlait de quelque chose d'important, et elle se tut. La sadidette passa un bras autour des épaules de sa fille qui, hélas! grandissait bien trop vite pour son âge. Elle se souvenait encore du jour où elle l'avait adoptée, dans son couffin d'or pâle. Comme ses yeux bruns brillaient alors !

- Ma chérie, murmura-t-elle doucement tandis que la petite panda, rassurée, fermait les yeux entre ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faelina

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Les aventures de Blutengel   Mar 2 Aoû - 10:04

- Blu!

La pandalette se retourna et ouvrit les bras pour y recevoir sa petite soeur. Longs cheveux violets, yeux brillants, elle était le portrait craché de sa mère. L'observer lui causait à chaque fois un léger pincement de coeur, lorsqu'elle se rappelait de cette funeste journée.

Debout au centre de la pièce, sa mère avait dénoué ses cheveux qui ondoyaient autour de son visage comme autant de lianes menaçantes. Le vieux bâton épineux qui n'avait jamais servi, accroché au-dessus de la cheminée, avait rejoint sa place première, entre ses mains parcourues de cicatrices. Elle portait une cape que sa fille ne lui avait jamais vue, et une dépouille de loup sur les épaules.

- Fuis ! Emmène ta soeur et fuis !

Ses yeux lançaient des éclairs. Elle faisait face à un homme d'apparence inoffensive, jusqu'à ce qu'il ôte son capuchon noir. En dessous, un visage crispé par l'envie de nuire dévoilait son regard haineux. Lentement, il tendit la main vers la sadidette.

- Je t'ai aimée, cracha-t-il. Mais tu m'as volé. Tu m'as trahie. Je ne te ferai plus jamais confiance.

- Je ne t'ai jamais rien fait, rustre! Se récria la femme. Parlons plutôt de ce bâton et de cette panoplie qui ont mystérieusement disparu de ma maison lorsque Blutengel n'avait que trois ans ! Ne nie pas, reprit-elle. Je sais que c'est toi. Et je me fiche bien de tes assiduités ! Veux-tu que je te dise la vérité? Tu n'es qu'un profiteur, un sale profiteur!

Le ciel sembla alors se déchaîner dans la maisonette. L'homme sourit sournoisement et la porte fut soudain projetée hors de ses gonds. Sur le pas de la porte se tenait une dizaine de bworks et autant de crocodailles. Derrière eux, dans la pénombre, luisaient les crocs acérés d'un firefoux. Le bâton tournoya et s'abattit avec un craquement sec sur le museau d'un crocodaille. Des ronces surgirent de terre et s'enroulèrent autour des pieds des bworks. La sadidette se retourna vers ses enfants, l'air féroce.

- Fuyez ! Hurla-t-elle. Je ne veux plus jamais vous revoir. Partez d'Otomaï ! Rejoignez Amakna, c'est une terre libre ! Partez d'ici ! TOUT DE SUITE !

Elle avait crié tellement fort que les enfants eurent peur et passèrent par la fenêtre. Derrière eux, l'enfer hurlait. Elles butèrent sur des cadavres de bworks, et observèrent avec effroi la cohorte de monstres qui se pressait pour entrer dans leur maison. Parc quel sortilège l'homme les avait-ils convaincus de venir? Elles ne le surent jamais.

Dans le lointain, la voix de leur mère, triomphante, dominait le carnage. Elle riait, d'une sorte de rire sauvage qu'elles ne lui avaient que très peu entendu. Tant que leur mère riait, la partie n'était pas perdue. La petite sadidette s'accrocha à sa soeur et Blutengel lui passa la main dans les cheveux.

Instinctivement, elle reproduisit le même geste en attrapant sa soeur.

- Regarde! pépiait celle-ci, ce que j'ai trouvé par terre.

Blutengel baissa les yeux sur une pierre bleutée. Un saphir. Elle se mit alors à rire, d'un rire qui résonna clair et haut. Avec ceci, elle allait pouvoir acheter sa coiffe de l'abraknyde ancestral. Et ce fut main dans la main avec sa soeur qu'elle partit vers Bonta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faelina

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Les aventures de Blutengel   Mar 2 Aoû - 10:55

- Blu, à quoi tu penses?

La pandalette fronça les sourcils. Devant l'étendue de la mer, elle se rappelait ses premiers combats.

- Tu sais, tu te plains de ne pas être forte, dit-elle à l'attention de sa soeur, mais moi aussi je suis partie de peu. Souviens-toi de notre enfance en fuite. Tu ne pouvais pas encore combattre, bien sûr, et j'avais un arc qui frappait étrangement. Des fois, je tuais les montres d'un seul coup, et des fois...

Je t'avais acheté une petite panoplie bleue pour que tu me suives partout, et aussi pour te repérer dans la foule. Et je me souviens aussi de ce féca, comment s'appelait-il? Redengel, je crois.
Il me manque un peu, des fois. C'est lui qui m'a appris à combattre, tu t'en souviens? Je l'avais rencontré avant qu'on ne soit obligées de partir de la maison. Une fois, nous étions parties en vacances à la montagne des craqueleurs avec lui... Maman avait ramené des diamants!

- Les diamants, ça brille, fit la petite sadidette en riant. J'aime tout ce qui brille.

- Et quand j'ai pu invoquer la mer pour la première fois! Tu t'en souviens, petite féli ?

- Tu sautais partout! rit la petite soeur. Tu avais une panoplie Akwadala et tu sautais partout ! Maman était impressionnée, et moi je trouvais ça si joli !

- Tu as demandé: est-ce que je pourrai faire ça un jour? Et maman a éclaté de rire.

- Je n'ai jamais pu le faire, ronchonna la petite sadidette en faisant tourner et retourner son amulette de la boule entre ses mains.

- Tu fais autre chose, sourit sa grande soeur. Toi et moi, nous sommes fortes chacune à notre manière. Je vais prendre ce zaap et aller faire des courses. Que dis-tu d'aller à Brâkmar en m'attendant?

- Je n'aime pas Brâkmar, ronchonna la petite fille. Les égoûts puent.

- Ne dis pas de bêtises. Tu m'as dit que tu adorais cette ville car il n'y avait jamais personne...

- L'un n'empêche pas l'autre, grogna la sadidette, mais elle n'en vola pas moins une potion sur l'étal d'un alchimiste. Blutengel sourit devant la débrouillardise de sa petite soeur, s'empara d'une potion bontarienne et fit un petit signe à l'alchimiste tout en avalant son contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faelina

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Les aventures de Blutengel   Mar 2 Aoû - 11:31

- Hé, regarde, petite Féli !

La petite sadidette dansait dans la taverne, au son d'une musique hurlante. Blutengel n'avait jamais compris pourquoi sa soeur aimait autant la musique, le son brut. Elle lui répétait sans cesse qu'elle voulait devenir chanteuse. Blutengel ne savait pas si elle devait la croire ou en rire.

Elle dut arracher sa soeur à sa danse et sortir de la piste avec elle pour lui montrer ce qu'elle venait de lui trouver : une petite annonce dans le journal proposait une place d'alchimiste bien rémunérée. Elle-même devait travailler dur pour gagner des kamas, et dépecer des arbres toute la journée. Sa soeur haussa les épaules.

- Okay, chantonna-t-elle, mais je veux faire de la musique.

Blutengel la lâcha et elle retourna dans l'obscurité de la taverne danser devant la scène. A son doigt, elle faisait tournoyer l'anneau du prespic que sa soeur lui avait offert. La pandalette fut alors prise par une bouffée d'affection. Elle ramassa le journal que sa soeur avait laissé tomber et s'inscrivit en face d'une petite annonce qui recherchait des apprentis sculpteurs. Peut-être un jour pourrait-elle sculpter de magnifiques bâtons.

- Le premier sera pour elle, se promit-elle en reportant les yeux sur le feu follet dansant qu'était devenu sa soeur. Puis elle jeta le journal dans une poubelle et partit la rejoindre au milieu de la salle, écartant au passage quelques mains voleuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures de Blutengel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures de Blutengel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Les aventures de Tom Bombadil
» Les aventures de Lena & Fee
» Étranges aventures dans un bain [Rafa'][Un obscur jour de 1622]
» Les aventures de Petit Lys et Petite Pensée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Ecoles des lunaris :: Presentation des membres-
Sauter vers: